9 services qui plairont aux locataires, aucun espace requis !

*contenu commandité*

Simple espace de travail au départ, le bureau est devenu un catalyseur de la productivité, combinant activités commerciales et activités axées sur le mode de vie. Résultat : les immeubles ressemblent davantage à un YMCA qu’à un lieu de commerce. Les locataires veulent un lieu de travail et des services qui les intéressent et les lient au monde extérieur. Souvent, pour les propriétaires, cela ne se traduit pas seulement par un investissement supplémentaire, mais aussi par une certaine superficie louable consacrée à ces services. En fait, les immeubles qui tentent d’attirer des locataires de premier choix peuvent avoir besoin de réserver au moins 12 % de leur espace pour les services, alors que ce pourcentage a déjà été de seulement 3 % [1]. Heureusement, il existe plusieurs options qui ne nécessitent pas d’espace locatif et qui permettent d’économiser… tout en épatant les locataires.

1. Conciergerie d’entreprise

Probablement le service le plus sous-utilisé de cette liste, la conciergerie d’entreprise est à la fois rentable et bien accueillie par les locataires, bien qu’elle ne soit pas très bien comprise. Pour eux, le concierge d’entreprise est un représentant de l’immeuble capable de répondre à une myriade de demandes, qu’il s’agisse d’organiser un service de traiteur dans leurs locaux ou d’obtenir des réservations exclusives au restaurant. Des services comme Equiem [2] facilitent la recherche d’un concierge grâce à leurs réseaux professionnels étendus et, dans le cas d’Equiem du moins, à une grande variété de spécialisation.

Quant à la gestion immobilière, le concierge d’entreprise assume des responsabilités précises, libérant ainsi du temps pour traiter des questions plus urgentes comme l’entretien et la sécurité de l’immeuble. Il peut aussi aider à coordonner des activités communautaires comme des conférences, des actions sociales et des campagnes caritatives.

2. Affichage numérique

À bien des égards, l’affichage numérique est le service le plus polyvalent et le plus efficace à intégrer à un immeuble. D’une part, il bonifie l’expérience du locataire avec du contenu et, d’autre part, il peut jouer le rôle de multiples outils de gestion. En outre, contrairement aux centres d’entraînement, aux coins-repas, aux salons et autres services, il ne nécessite pas d’espace précieux.

Captivate constitue l’exemple parfait d’un outil d’affichage numérique polyvalent. Son contenu est organisé par plus de 150 partenaires et touche plus de 10,5 millions de personnes chaque mois. Les écrans Captivate peuvent également servir de répertoire et de plateforme de communication avec les locataires. Des outils de messagerie d’alerte et de personnalisation de la marque sont également offerts aux clients.

3. Applis

Au cours de votre carrière, on vous a probablement déjà dit que le secteur de l’immobilier commercial tardait à intégrer la technologie. Bien que cette observation ait pu être vraie à une certaine époque, elle le devient de moins en moins au fil du temps. En fait, l’investissement mondial en capital-risque dans les technologies immobilières a atteint 12,6 milliards de dollars en 2017 [3]. En 2016, ce nombre était inférieur de plus de 300 % [4]. Une grande partie de ce montant provient de l’augmentation du nombre de demandes d’engagement des locataires.

Dans cette catégorie, Zo [5], Skyrise [6] et Bixby [7] sont trois applications en plein essor. Bixby et Skyrise disposent toutes deux de plateformes de messagerie pour locataires, mais si Skyrise se consacre aux immeubles de bureaux, Bixby dispose de fonctionnalités pour locataires résidentiels et commerciaux. Avec Skyrise, les locataires peuvent réserver des services et clavarder entre eux et, avec Bixby, ils peuvent payer leur loyer, recevoir des notifications de forfait et soumettre des demandes d’entretien. Quant à Zo, une application créée par Tishman, elle n’est offerte qu’aux locataires de cette entreprise. Ceux-ci ont ainsi accès à une foule de services à proximité (p. ex., massages, cirage de chaussures, yoga et nettoyage à sec).

4. Espace ami des chiens

Les propriétaires de chiens adorent leur bébé poilu. Bien que cela puisse sembler une proposition risquée, les avantages d’autoriser pitou au bureau sont nombreux. Le plus évident : les gens qui emmènent leur chien au travail présentent un niveau de stress plus faible, comme le confirme une étude menée en 2012 par la Virginia Commonwealth University [8]. Ce que la plupart des gens ne considèrent pas, c’est que les employés sont plus actifs et en meilleure santé en ayant leur animal à leurs côtés, car les chiens ont besoin de promenades et d’air frais. Les locataires peuvent également constater une augmentation de la productivité des employés, car les propriétaires de chiens n’auront pas à quitter le travail tôt pour promener leur bête à poil.

Seulement 17 % des employés disposent d’espaces amis des animaux [9], de sorte que l’avantage le plus intéressant à gagner de ce service est l’avantage concurrentiel. Et en fin de compte, la décision définitive revient au locataire, une option qui ferait sourire tous les amoureux des chiens.

5. Stations de recharge

On les trouve dans les aéroports, dans les arénas, dans les gares et même dans les commerces de détail [10] ; qu’attendent les immeubles de bureaux pour leur emboîter le pas ? Aujourd’hui, 77 % des Américains possèdent un téléphone intelligent, alors que ce pourcentage n’était que de 35 % en 2011 [11]. Les stations de recharge possèdent un grand attrait et peuvent être intégrées aux aires communes, aux salles de conférence et aux salons existants.

Envie d’aller plus loin ? Pensez aux stations de recharge sans fil. La société Chargespot [12], par exemple, en installe sous presque toute surface existante. Il est ainsi facile d’ajouter la recharge sans fil sous les comptoirs d’un café ou sous les tables d’appoint d’un salon. Mieux : nul besoin d’utiliser l’espace locatif pour en profiter.

6. Services de sécurité

La sécurité est un sujet d’actualité. Il suffit de regarder les nouvelles pour savoir pourquoi. Le secteur de l’immobilier commercial devra répondre à d’importantes préoccupations, et les propriétaires qui proposeront des idées novatrices en récolteront les fruits.

Pour améliorer la sécurité dans les ascenseurs, installez une vidéo interactive sur vos écrans, de sorte que les passagers coincés ou en danger puissent communiquer avec la sécurité en temps réel. Pour obtenir une meilleure réactivité, intégrez le système d’alerte de Captivate, qui autorise la prise de contrôle de l’écran en cas d’urgence. L’installation d’une génératrice de secours n’est pas seulement un investissement judicieux pour les jours moins cléments, c’est aussi un excellent argument de vente pour votre équipe de location. Osez la créativité !

7. Un salon sur le toit

Si votre immeuble est comme la plupart des autres, son toit est un endroit dépouillé qui n’a servi qu’à l’entretien depuis des années. Il n’est pas une source de revenus non plus, mais il pourrait le devenir. Avec un peu d’investissement, un toit abandonné peut devenir une terrasse meublée offrant verdure et vue panoramique.

Dans les villes où les espaces verts se font plutôt rares, l’accès au toit est extrêmement attrayant pour les locataires. Regardez les projets de Two Trees’ Dumbo [13] : la nature et le réseautage s’allient pour bonifier l’expérience offerte par l’immeuble. Envie de pousser l’audace ? Grimpez un vignoble sur le toit. Oui, vous avez bien lu. Même qu’à Brooklyn, Rooftop Reds [14] le fait déjà.

8. Horaire flexible

En 2019, l’employé type travaille au-delà de l’horaire habituel de 9 h à 17 h. Cette réalité est particulièrement vraie dans les entreprises qui ont des partenaires ou des clients à l’extérieur des États-Unis. Bien que la fermeture de l’immeuble à 18 h puisse réduire le coût des services publics et de la dotation en personnel, elle peut éloigner des locataires potentiels, ce qui coûtera plus cher à long terme.

Les gestionnaires immobiliers capables de travailler avec les locataires pour adapter l’accès, la sécurité et les horaires des services publics font preuve de loyauté envers leurs clients, en plus de démontrer qu’ils sont prêts à s’adapter à l’évolution des milieux de travail. C’est une excellente façon d’attirer des locataires qui, autrement, n’auraient pas considéré votre immeuble. Et cela ne vous coûte pas un seul mètre carré.

9. De l’art, svp !

L’importance de l’art sur les lieux de travail est vraiment sous-estimée. Peut-être parce que l’art est accessoire, inerte et ne se présente pas sous la forme d’une application. Pourtant, les avantages d’intégrer des œuvres d’art au bureau sont bien documentés. Une étude de la Exeter University a révélé que les espaces enrichis d’œuvres d’art ou de plantes étaient 17 % plus productifs que les espaces dénudés [15], et une autre a constaté que 78 % des entreprises estiment que l’art réduit le stress de leurs employés [16].

Si vous doutez de vos propres capacités de conservation, ne vous inquiétez pas. Quelques entreprises offrent un service complet de sélection et d’installation d’œuvres d’art. Parmi elles, TurningArt [17] tire bien son épingle du jeu : elle permet aux employés de choisir ensemble des œuvres d’art au moyen d’un sondage, puis effectue la rotation des pièces selon vos envies.

locataires de bureaux ont déclaré qu’ils n’avaient jamais communiqué avec leur gestionnaire immobilier et ne connaissaient même pas son nom4. Cette réalité doit changer si les immeubles commerciaux traditionnels veulent concurrencer les espaces de travail partagés axés sur la culture comme WeWork.

 

[1] http://www.colliers.com/-/media/files/united%20states/white-papers/office-amenities-2015.pdf

[2] https://www.equiem.com.au/onsite

[3] https://commercialobserver.com/2018/01/vc-funding-in-real-estate-tech-leaped-to-12-6b-in-2017-report/

[4] Ibid.

[5] https://findyourzo.com/

[6] http://skyriseapp.com/

[7] https://www.livebixby.co/

[8] https://www.emeraldinsight.com/doi/abs/10.1108/17538351211215366

[9] https://www.inc.com/marcel-schwantes/6-business-reasons-why-pets-should-be-allowed-at-work.html

[10] https://chargeitspot.com/nordstrom-vancouver-to-feature-free-charging-stations-for-customers/

[11] http://www.pewinternet.org/fact-sheet/mobile/

[12] https://www.chargespot.com/

[13] https://commercialobserver.com/2017/07/the-plan-two-trees-opens-rooftop-lounges-at-three-dumbo-office-buildings/

[14] http://www.rooftopreds.com/

[15] https://www.forbes.com/sites/karenhigginbottom/2016/05/01/the-impact-of-art-in-the-workplace/#6efa1965a319

[16] Ibid.

[17] https://www.turningart.com/

Related Blogs

Posted by Natalie Rekai | dimanche 1 décembre 2019
Rapport national de l’immobilier écoresponsable 2020
Voyez comment les efforts actuels contribuent à minimiser les répercussions futures des immeubles sur l’environnement.
Posted by Natalie Rekai | mercredi 13 novembre 2019
Bien communiquer avec ses locataires : un guide
*contenu commandité* À l’ère de la connectivité et des médias sociaux, nos façons de communiquer changent constamment, et le secteur de l’immobilier commercial n’y échappe pas. Cet article traite d’un...
Posted by Natalie Rekai | lundi 7 octobre 2019
Les incontournables d’un hall d’entrée magistral
*contenu commandité* Sur le marché concurrentiel de la location de bureaux, on ne lésine pas sur le hall d’entrée d’un immeuble. Espace où la fonctionnalité et l’expérience-locataire convergent, il est...